Le secret derrière la matière

< <
4 / total: 10

Pourquoi Connaitre La Vérité Sur La Véritable Nature De La Matière Est-Il Si Important?

Ce que les personnes perçoivent en tant que matière n'a pas d'existence absolue et ne se compose en réalité que de perceptions, cela est tout aussi surprenant que le fait de constater que l'univers a été créé à partir de rien, que l'existence est éternelle et qu'après la mort nous connaîtrons à nouveau la vie pour l'éternité. Allah crée et façonne l'univers à chaque instant avec toute la précision et les détails qui le caractérisent. D'ailleurs, cette création est si parfaite que les milliards de personnes qui ont vécu sur la terre jusqu'ici n'ont pas compris que l'univers et tout ce qu'elles voient ne sont qu'illusion, et que ceci n'a aucun lien avec la véritable nature de la matière.

En ce 21ème siècle, cette vérité est devenue d'autant plus évidente que les découvertes scientifiques ont définitivement établi le fait que nous ne sommes en réalité jamais en contact direct avec la matière. Malgré cela, de nombreuses personnes refusent d'admettre cette réalité, qui ne peut être ignorée, négligée ou rejetée. Bien au contraire, pour rester pragmatique il est important de connaître la véritable nature de la matière. Pour cette raison, il est fondamental pour ceux qui y réfléchissent, d'en saisir le sens. Après avoir lu des études sur la véritable nature de la matière, certains ont affirmé ne pas comprendre l'engouement suscité autour de cette question. Ils vont même jusqu'à prétendre qu'il n'y a aucun lien entre la foi et la matière, et se demandent pourquoi le sujet sur la matière s'invite à chaque débat sur la foi. Cependant, l'importance de ce sujet est maintenant évidente. Connaître la vraie nature de la matière est la hantise des matérialistes, car elle anéantirait leur vision du monde, mais d'un autre coté il est essentiel pour les musulmans de comprendre cette vérité et d'essayer de permettre aux gens d'en savoir plus à ce sujet.

Cette connaissance de la matière permet aux hommes de répondre à certaines questions liées à la foi, pour cela elle doit être expliquée avec la même ferveur qu'on le ferait pour tout autre sujet traitant de la foi. Après l'analyse faite sur la véritable nature de la matière, les hommes sont ainsi libérés de ce qui les attache à ce bas monde, ils axent leurs pensées vers ce qu'il adviendra après la mort, échappant ainsi à une grave erreur de jugement qui jusque-là, les empêchait de comprendre, et ils peuvent désormais appréhender certaines vérités. Une personne qui a une vision matérialiste de ce monde ou celle qui a grandi sous cette influence, ne pourra jamais comprendre certaines questions telles que "Où est Allah?", "Le paradis et l'enfer existent-ils ?", "Quelle est la nature de l'esprit et de l'éternité?", "Y a t'il une vie après la mort?" Mais percevoir que la matière est une illusion répond naturellement à ces questions, et permet aux personnes de voir clairement qu’Allah est l'Etre absolu.

Lorsque les personnes ont pris conscience de ce que représente la matière, elles ressentent alors fortement que tout ce qui les lie à la vie de ce bas monde - leurs désirs, leurs passions et ce qui les éloigne d’Allah et leur fait oublier le jour du jugement – est trompeur et vain. L'étude de la véritable nature de la matière est ce qui sauve les hommes des désirs de ce monde. Elle les dirige avec un cœur pur et sincère vers Allah et les préserve de l'erreur de Lui associer toutes autres choses.

Ce siècle est une époque où les personnes s'enflent d'arrogance, de vanité et font preuve de toute sorte de comportement inhumain et amoral. Cependant, lorsqu'elles réaliseront qu'elles-mêmes et ceux qui les prennent de haut ne sont que des êtres d'ombre, alors leur arrogance et leur vanité laisseront place à l'humilité et à la compassion. 

Tous ces progrès nous permettront d'ériger une société sûre et prospère dans laquelle les peuples pourront entre eux vivre loin de toute animosité, égoïsme et course impitoyable aux richesses.

Certainement, en raison de la prise de conscience du fait que nous ne sommes pas en contact avec la matière et qu'elle n'est en réalité qu'une image, il se produira inévitablement un effondrement de la philosophie matérialiste.

Maintenant, nous allons examiner pourquoi la matière n'est pas absolue et qu'il s'agit là d'une des plus importantes découvertes de l'histoire.

La vérité à propos de la matière montre qu’Allah est le seul Etre absolu

Ce fait implique qu’Allah est le seul Etre absolu. L'influence de la philosophie matérialiste pousse certains à croire que la matière est l'être absolu. D'autres croient qu’Allah existe, mais lorsqu'ils parlent de l'existence d’Allah, ils font preuve d'ignorance. Si par exemple on leur demande "Où est Allah ?", ils répondront : "Montrez-moi votre intelligence ? Vous ne pouvez pas. Allah est donc une réalité comme l'intelligence, on ne peut pas Le voir." D'aucuns prétendent (Allah est certainement bien au-delà de cela) qu’Allah a une existence illusoire comme des ondes radio. Ils s'imaginent ainsi qu'eux-mêmes et tous leurs biens ont des existences absolues et que l'existence d’Allah englobe cette existence matérielle comme les ondes radio. Or, ce sont ces individus et ce qu'ils possèdent qui sont illusoires. Allah est le seul Etre absolu. L'existence d’Allah embrasse tout. Les êtres humains ne sont en aucun cas des êtres absolus, mais seulement une image éphémère.

La vérité est révélée par ces termes:

Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui Qui subsiste par Lui-même. Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son trône déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le très Haut, le très Grand. (Sourate al-Baqarah, 255)

La plénitude de la foi passe par la compréhension de cette vérité, le refus d'associer d'autres à Allah et la reconnaissance d’Allah en tant que seul Etre absolu. Celui qui reconnaît qu'en dehors d’Allah, l'existence n'est qu'une ombre, dira avec une foi certaine (c’est-à-dire Haqq al-yaqin, vérité de la certitude) que seul Allah existe et qu'il n'existe aucune autre divinité (ou être de puissance) en dehors de Lui.

Les matérialistes ne croient pas à l'existence d’Allah, car ils ne peuvent pas Le voir avec leurs yeux. Leurs thèses perdent toute valeur lorsqu'ils apprennent la véritable nature de la matière. Ils comprennent alors que leur propre existence est de nature illusoire et qu'un être défini en terme d'illusion ne peut pas être capable de voir un être absolu. Dans le Coran, il est dit d'ailleurs que les êtres humains ne peuvent pas voir Allah, mais qu’Allah les voit.

Les regards ne peuvent l'atteindre, cependant qu'Il saisit tous les regards… (Sourate al-Anam, 103)

Nous, êtres humains, nous ne pouvons certainement pas voir l'Etre d’Allah avec nos yeux, mais nous savons qu'Il englobe complètement notre intérieur, notre extérieur, nos opinions et nos pensées. C’est pourquoi Allah Se révèle dans le Coran comme "Maître de l'ouïe et de la vue". (Sourate Yunus, 31) Nous ne pouvons pas professer la moindre parole, ni respirer sans qu’Allah ne le sache. Allah sait tout ce que nous faisons, comme Il le révèle dans le Coran:

Rien, vraiment, ne se cache d’Allah de ce qui existe sur la terre ou dans le ciel. (Sourate al-Imran, 5)

Il est très important qu’Allah nous observe et nous écoute à tout moment. Il suffit de le comprendre pour savoir qu'Il est conscient de l'homme à chaque instant, même si ce dernier ne peut pas voir Allah avec ses propres yeux. Quels que soient ses actes, Allah l'observe. Par conséquent, le croyant est soucieux d'adopter un comportement, un discours, des idées plaisantes pour Allah. Allah est proche de nous dans tout ce que nous entreprenons, qu'Il nous observe et que rien ne Lui échappe:

Tu ne te trouveras dans aucune situation, tu ne réciteras aucun passage du Coran, vous n'accomplirez aucun acte sans que Nous soyons témoin au moment où vous l'entreprendrez. Il n'échappe à ton Seigneur ni le poids d'un atome sur terre ou dans le ciel, ni un poids plus petit ou plus grand qui ne soit déjà inscrit dans un livre évident. (Sourate Yunus, 61)

Allah, l'Etre absolu, connaît tous les aspects des êtres humains qu'Il créa en tant qu'illusions. Ce fait est très simple pour Allah. Pourtant, certains dans leur ignorance peinent à comprendre ce point. Lorsque nous observons les impressions constituantes du "monde externe", c’est-à-dire notre mode de vie, l'être le plus proche de nous n'est pas une impression, c’est clairement Allah. Ce secret est dévoilé dans le verset:

Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire. (Sourate Qaf, 16)

Mais lorsqu'un individu pense que son corps se compose de matière, ne peut pas concevoir qu’Allah soit le plus proche de lui, car selon lui le plus proche de lui est son propre corps. En effet, si son existence se définit par son cerveau, alors il ne peut pas admettre qu'un être lui soit plus proche que sa veine jugulaire. Cependant quand il s'aperçoit que la matière n'existe pas et que tout n'est qu'une reproduction de ce qu'il vit dans son esprit, alors les notions d'extérieur, intérieur, distance et proximité perdent leur sens. Sa veine jugulaire, son cerveau, ses mains, ses pieds, sa maison et sa voiture qui lui étaient extérieurs et même le soleil, la lune et les étoiles qu'il croyait éloignés, sont tous sur le même plan. Allah l'englobe et lui est proche éternellement.

Allah révèle dans ces versets son éternelle proximité avec les êtres humains :

Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi… alors Je suis tout proche… (Sourate al-Baqarah, 186)

Et lorsque Nous te disions que ton Seigneur cerne tous les gens… (Sourate al-Isra, 60)

destin

Le père qui serre son enfant dans ses bras, embrasse son épouse et discute avec sa mère pense que ces personnes lui sont plus intimes que personne d’autre. Or, Allah est plus proche de l’homme que son ami, son épouse, ses enfants et même sa propre personne. Il est révélé dans le Coran en effet qu’Allah est plus près de l’homme que sa propre veine jugulaire (Sourate Qaf, 16)

Malgré cela, les hommes persistent à croire que la chose la plus proche d'eux-mêmes est leur propre personne. Allah est pourtant plus proche de nous que nous-mêmes. Ce verset souligne ce fait:

Lorsque le souffle de la vie remonte à la gorge et qu'à ce moment là vous regardez et que Nous sommes plus proche de lui que vous mais vous ne voyez point. (Sourate al-Waqi’a, 83-85)

Sur son lit de mort, le malade s'imagine que l'être le plus proche de lui est le médecin à son chevet, sa mère qui l'embrasse ou ses amis qui lui tiennent la main. Mais ce verset indique justement qu’Allah est plus proche de lui à ce moment que personne d'autre. Ajoutons qu’Allah est le seul Etre Qui lui est proche à ce moment précis, mais aussi depuis sa naissance. L'incapacité des hommes à voir cette réalité avec leurs yeux les rend ignorants.

Un autre verset précise qu’Allah n'est pas limité par l'espace et qu'Il embrasse toutes les choses:

A Allah seul appartiennent l'est et l'ouest. Où que vous vous tourniez, la face d’Allah est donc là, car Allah a la grâce immense. Il est omniscient. (Sourate al-Baqarah, 115)

Dans un autre verset, Allah revient sur ce point :

C'est Lui Qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis Il S'est établi sur le trône; Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, et ce qui descend du ciel et ce qui y monte, et Il est avec vous où que vous soyez. Et Allah observe parfaitement ce que vous faites. (Sourate al-Hadid, 4)

Tout ceci implique qu’Allah est l'Unique et la seule Existence absolue. Grâce à Sa science, Allah cerne tous les êtres humains qui ne sont que des êtres de l'ombre, comme il est mentionné dans ce verset:

En vérité, votre seul Allah est Allah en dehors de Qui il n'y a point de divinité. De Sa science Il embrasse tout. (Sourate Ta-Ha, 98)

Dans un autre verset Allah met les hommes en garde contre l'insouciance :

Ils sont dans le doute, n'est-ce pas, au sujet de la rencontre de leur Seigneur ? C'est Lui certes Qui embrasse toute chose [par Sa science et Sa puissance]. (Sourate Fussilat, 54)

Les actions humaines appartiennent également à Allah

destin

Tous les actes de l’être humain appartiennent à Allah. Par exemple, l’enfant qui apprend à lire, le projet abouti d’un architecte, la découverte d’un scientifique, le repas préparé dans la cuisine, l’œuvre d’un artiste… C’est Allah qui crée toutes ses situations et les fait vivre.

Allah créa l'homme telle une ombre sans pouvoir ni volonté indépendante de Lui. Il le rappelle dans ce verset:

Cependant, vous ne saurez vouloir, à moins qu'Allah veuille… (Sourate al-Insan, 30)

La grande majorité des êtres humains sont inconscients de cet état de fait. Ils acceptent qu’Allah les créa, mais considèrent que leurs œuvres leur appartiennent. Or, chaque action accomplie par un être humain l'est avec la permission d’Allah. Celui Qui écrit un livre le peut, car il a la permission d’Allah. Chaque phrase, chaque idée et chaque paragraphe sont composés parce qu’Allah le souhaite. Allah révèle ce principe très important dans plusieurs versets, notamment: "… c'est Allah Qui vous a créés, vous et ce que vous fabriquez ?" (Sourate as-Saffat, 96) Par ces termes, "… ce n'est pas toi qui lançais : mais c'est Allah Qui lançait…" (Sourate al-Anfal, 17), Allah souligne que tout ce que nous faisons constitue un acte qui Lui appartient.

Dans un autre verset, Allah instruit le Prophète de recevoir les actes de charité des croyants, mais dans la suite de ce verset, Il explique que c’est Lui, en réalité, Qui reçoit l'aumône:

Prélève de leurs biens une aumône par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux. Et Allah est audient et omniscient. Ne savent-ils pas que c'est Allah Qui accueille le repentir de Ses serviteurs, et Qui reçoit les aumônes, et qu’Allah est l'Accueillant au repentir et le Miséricordieux. (Sourate at-Tawbah, 103-104)

Le grand savant musulman Moheïddine Ibn ‘Arabi explique que nos actions appartiennent à Allah:

Quant aux esprits, la source des actions qui en découlent ne se situe pas dans leurs entités. C’est Allah seul Qui met les esprits et les objets en action continue. S'il n'y a rien dans le monde en dehors des impressions, cela signifie qu'il n'y a rien en réalité si ce n'est un seul être. L'esprit et les matières ne sont pas composés d'êtres choisis et de faits déterminés. Ils sont composés d'actes divins, de diverses manifestations de l'Etre tout-puissant. De la même manière, les choses qui sont dites pour être finies ou infinies ne sont rien de plus qu'une entité unique perçue par deux points différents. 36

C’est donc Allah Qui créé chaque action et Qui fait en sorte que l'âme de l'acteur croie qu'il est l'auteur de cet acte. Allah créé cette sensation de façon si réaliste dans chaque âme que celui qui jette une pierre, par exemple, s'imagine réellement être celui qui jette la pierre. Pourtant, une personne qui est un être de l'ombre ne peut pas accomplir le jeter. Allah néanmoins lui donne l'impression qu'il agit de la sorte. Grâce à la perfection de la création d’Allah, l'individu éprouve cette sensation intensément et pense réellement qu'il tient une pierre, qu'il jette son bras en arrière pour accroître la vitesse de sa pierre et qu'il la jette.

destin, célèbres

Tout ce qu'accomplit un individu, tous ses succès et tous ses talents appartiennent à Allah. Cette réalité ne varie pas selon qu'il s’agisse d’un grand entrepreneur, de l’homme le plus riche au monde, d’un artiste célébré ou d’un scientifique faisant de grandes découvertes. Tout le monde vit dans la soumission d’Allah et fait ce qu'Il souhaite.

Les êtres humains dépendent d’Allah à chaque instant de leur vie. Qu'ils le sachent ou non, qu'ils l'acceptent ou non, ils sont les sujets d’Allah:

Et c'est à Allah que se prosternent, bon gré mal gré, tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, ainsi que leurs ombres, au début et à la fin de journée… (Sourate ar-Raad, 15)

Ceux que vous connaissez, qui vivent ou ont vécu dans ce monde, dans le passé ou dans le présent, où qu'ils soient, peu importe ce qu'ils possèdent, quelque soit le degré d'entêtement du négateur, chaque être humain est soumis à la volonté d’Allah. Chaque personne est une ombre créée du souffle de l'esprit d’Allah. Quiconque s'en rend compte refuse d'accepter les compliments sur sa richesse, sa science, son titre ou sa réputation. Il refuse toute adulation liée à sa position dans la société ou au succès dans sa profession. Quant à ceux qui continuent à faire preuve d'arrogance, ils sont en réalité tout à fait impuissants. Après avoir révélé que l'individu s'imaginant jetant une pierre ne l'a pas jeté en réalité, car c’est Allah Lui-même Qui le fit, quelle ignorance que de croire mériter le crédit d'un succès humain.

C’est ainsi qu’Allah met à l'épreuve et forme les êtres humains. Ceux qui ne parviennent pas à accepter ou à comprendre cette réalité aujourd'hui, verront tout sous sa véritable lumière lorsqu'ils seront ressuscités après leur mort. Ils se rendront alors compte l'inutilité de leur puissance:

Les œuvres de ceux qui nient leur Seigneur sont comparables à de la cendre violemment frappée par le vent, dans un jour de tempête. Ils ne tireront aucun profit de ce qu'ils ont acquis. C'est cela l'égarement profond. (Sourate Ibrahim, 18)

Allah est le seul Etre doté d'un pouvoir sur tout:

Ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre glorifient Allah. A Lui la royauté et à Lui les louanges. Et Il est omnipotent. (Sourate at-Taghabun, 1)

La compréhension de la nature réelle de la matière conduira les hommes à la foi

Les hommes qui se rendent compte qu'ils regardent des images dans leur esprit tout au long de leur vie, croiront avec certitude qu’Allah créa à la fois leur esprit et ces images ininterrompues.

Certains s'entêtent à refuser de reconnaître le secret de la matière en raison de leur réticence à concevoir l'étendue de la grandeur d’Allah et à accepter leur propre insignifiance. Mais même s'ils ne veulent pas l'accepter, la vérité est là : tout ce qui est dans les cieux et sur terre appartient à Allah et est une manifestation d’Allah. Le seul Etre absolu est Allah. Les créations d’Allah ne sont pas des êtres absolus, mais uniquement des apparences. Les individus témoins des apparitions créées par Allah sont tous des esprits émanant d’Allah.

Grâce à la connaissance de ce grand secret, ils atteindront une grande clarté de conscience et feront disparaître la brume voilant leur esprit. Celui qui comprend se soumettra volontiers à Allah, L'aimera et Le craindra. Les sentiments humains de fierté et de satisfaction laisseront ensuite place à l'humilité et à la modestie. C’est précisément ce qu’Allah attend des êtres humains. Leur point de vue se fera à partir d'un nouvel angle. Ils pourront alors mener une vie totalement différente. Leur reconnaissance à sa juste mesure de la puissance d’Allah leur permettra de se distancer du type d'individus décrit dans ce verset:

Ils n'ont pas estimé Allah comme Il devrait l'être, alors qu'au jour de la résurrection, Il fera de la terre entière une poignée, et les cieux seront pliés dans sa [main] droite. Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils Lui associent. (Sourate az-Zumar, 67)

Comprendre la réalité de la matière élimine les ambitions de ce mondes

cerveau, illusion, vision

Tout ce qu'un individu possède, sa maison, sa voiture, sa famille, son travail et ses amis sont composés d’images et de sensations se produisant au niveau du cerveau. Quiconque comprend cela comprendra que Celui Qui créa ces images dans son cerveau n'est autre qu’Allah, à Qui tout appartient. C’est pourquoi ceux qui sont émotionnellement attachés à la vie de ce monde craignent autant cette réalité.

Jusqu'ici nous avons décrit l'une des vérités les plus profondes qu'il nous ait été donné d'entendre dans notre vie entière. Nous avons montré que le monde matériel entier est réellement une ombre, ce qui constitue la clé de la compréhension de l'existence d’Allah, de Sa création et du fait qu'Il soit le seul Etre absolu. Par ailleurs, nous avons établi une démonstration rigoureusement scientifique de l'impuissance des êtres humains et de la manifestation de l'art magnifique divin. Ce savoir pousse les hommes vers la foi. C’est principalement pour cette raison que certains choisissent d'éviter cette vérité.

Les choses expliquées ici sont aussi vraies qu'une loi physique ou une formule chimique. Quand cela est nécessaire, les êtres humains peuvent résoudre les problèmes mathématiques les plus difficiles et comprendre de nombreux problèmes complexes. Or ces mêmes individus, lorsqu'ils sont informés du fait que la matière est une apparition formée dans l'esprit humain et qu'ils n'ont aucune connexion avec, ne font pas preuve du désir de vouloir comprendre. Il s'agit d'un cas exagéré de l'incapacité de comprendre, parce que l'idée discutée n'est pas plus difficile que la réponse aux questions "Combien font deux fois deux ?" ou "Quel âge avez-vous ?" Si vous demandez à un scientifique ou à un professeur en neurologie où ils voient le monde, ils vous répondront qu'ils le voient dans leur cerveau. Les manuels de biologie du lycée le mentionnent. En dépit de son évidence, la perception du monde matériel dans l'esprit et ses conséquences peuvent être négligées. Il est nécessaire de souligner que l'un des plus importants faits scientifiques prouvés est si soigneusement caché aux yeux du public.

Les hommes craignent d'accepter ce fait, alors qu'habituellement ils le font volontiers, parce que la vérité à propos de la matière chamboulera totalement leur perception de la vie. Ceux qui croient que la matière et l'ego sont des êtres absolus découvriront un jour que tout ce à quoi ils travaillent et ce qu'ils protègent (leurs conjoints, leurs enfants, leurs biens, leurs personnalités) n'est qu'une illusion. Les hommes ont très peur, aussi font-ils semblant de ne pas comprendre. Ils essaient avec détermination de réfuter les faits pourtant à la portée d'un élève de primaire. Cela s'explique essentiellement par leur crainte de perdre ce que ce monde leur offre.

Quiconque est attaché à ses biens, ses enfants ou aux plaisirs éphémères de ce monde, la nature illusoire de la matière est une source de grande crainte. Dés que cet individu saisit la portée de cette information, il mourra avant sa mort naturelle, car il aura rendu ses possessions et son âme. Dans le verset "S'Il vous les demandait importunément, vous deviendriez avares et Il ferait apparaître vos haines" (Sourate Mohammed, 37), Allah révèle le comportement vil et rancunier des hommes quand Il exigera d'eux leurs biens.

En apprenant la véritable nature de la matière, l'individu comprendra que son âme et ses biens appartiennent déjà à Allah. S'il sait qu'il n'y a rien à donner ni de raison de résister, il se soumettra lui et ses biens à Allah avant sa mort. Pour les croyants sincères, cela représente un geste beau et honorable, les rapprochant d’Allah. Ceux qui ne croient pas ou dont la foi est faible ne peuvent pas reconnaître cette beauté et s'obstinent à rejeter cette réalité.

cerveau, illusion, vision

LA PLUS GRANDE CRAINTE DE CEUX MANIPULES PAR L’AVIDITE MATERIELLE

Réfléchissez un instant à ceux qui sont guidés par l’avidité matérielle: qu'estiment-ils le plus ? Une belle maison, des objets de luxe, des bijoux ostentatoires, le dernier modèle de voiture, des comptes en banque bien garnis, un yacht… Ces individus craignent le fait qu'ils observent tous leurs biens sur un écran à l’intérieur de leur cerveau et qu'ils ne disposeront jamais de la réalité de ces choses.

Qu'ils le veuillent ou non, ils vivent dans un monde de copies composé dans leur cerveau et ne pourront jamais avoir de lien avec le monde externe. Les sons, les lumières et les odeurs ne peuvent pas pénétrer leur cerveau. Y pénètrent seulement des impulsions électriques provenant de ces choses matérielles. C’est la situation de cet individu sur la photo ci-dessus, qui s’achète la magnifique villa à l’arrière plan. Tandis qu'il croit acheter une villa et compter son argent, en réalité il achète une impression formée dans son cerveau. Qui plus est, il ne donne pas de l’argent véritable à la personne en face de lui, car il ne s’agit que de l’image de l’argent. En outre le vendeur qui reçoit l’argent est également une impression. En d’autres termes, il s’agit d’une "transaction d’impressions".

Ceux qui détiennent des entreprises, des yachts ou des terres, qui sont des images dans le cerveau, s'inquiètent pour rien

Dans cette section nous nous intéresserons au cas d'un entrepreneur insouciant dont la vie est guidée par l'ambition d'être riche. Depuis son plus jeune âge, il travaille jour et nuit tout en étant persuadé que son labeur lui ouvrira toutes les portes. Cet exemple nous mènera vers une vérité très importante.

L'individu que nous allons décrire est d'âge moyen. Il a deux enfants, un garçon et une fille qui étudient dans de bonnes écoles. Il possède quelques voitures, un yacht, quelques maisons et quelques terres. Cet homme pense posséder tout ce qui est admiré dans la vie de ce monde. Il pense avoir atteint ce à quoi tout le monde aspire. En plus de sa richesse, il jouit d'une grande dose de respect. Il est considéré comme une personne respectée d'un haut rang dans la société. Cette opinion est partagée par ses serviteurs qui l'assistent le matin, son chauffeur qui s'incline en lui ouvrant la porte de sa voiture, les gardes de sécurité qui le saluent lorsqu'il arrive dans son entreprise, et les employés qui se font attentionnés du moment où il pénètre dans l'usine jusqu'à ce qu'il entre dans son bureau. Il a de nombreux amis proches et de connaissances de hauts rangs et à des postes importants. Chaque jour, il court de réunion en réunion. Il est membre de certains conseils d'administrations et de sociétés, voire même leur président. Au cours de la journée, il lance des ordres à des centaines d'individus. A la banque et dans son coffre privé, il a plus d'argent, d'actions et de bons qu'il ne peut en compter. Leur accumulation lui procure une profonde satisfaction. Il est fier de lui et se félicite car ce qu'il a gagné est le fruit d'un dur labeur. Il a enfin réussi ce à quoi il s'était consacré toute sa vie.

Un jour tandis qu'il était sur un yacht avec ses amis, quelqu'un vient lui dire: "Tout ce que vous voyez en ce moment – toutes ces personnes, ce yacht, la mer, les usines, les maisons, les employés qui sursautent à votre commandement – sont tous des apparences dans votre cerveau. Vous ne savez pas si les originaux de ces apparences existent ou non en dehors de votre cerveau. Si les nerfs allant vers votre cerveau étaient sectionnés, ce yacht, ces personnes, leurs voix, leurs conversations, l'odeur de la mer, le goût de votre jus de fruit, tout cesserait d'exister en un instant. Toutes ces choses ainsi que tout ce que vous possédez sont dans votre esprit. Il n'y a pas de différence avec les maisons, les voitures, les yachts, les usines et les entreprises que vous possédez dans vos rêves. C’est comme si vous rêviez d'aller en Europe dans votre avion privé et que vous réveilliez le matin pour découvrir qu'il n'y a pas d'avion et que vous êtes non pas en Europe, mais dans votre lit. Si un jour vous vous réveilliez du sommeil qu'est la vie ; comment pouvez-vous être sûr que vous n'entrerez pas d'un endroit complètement différent pour observer des images de cette vie ?"

Cet homme riche réagira fermement à ce qui vient de lui être dit. Même si ces faits lui étaient présentés avec des preuves scientifiques, même s'il avait compris, il n'accepterait pas la vérité. Dans son esprit, accepter que tout ce qu'il possède fait partie d'une imagination signifierait qu'il a été dans une illusion pendant toute sa vie. Ensuite, tout ce qui lui confère fierté, louanges et importance serait également une illusion. Sa situation sera aussi humiliante et ridicule que celui qui se croit riche en rêves et s'enorgueillit de cette richesse imaginaire. Lorsque l'homme riche de notre exemple se rend à son entreprise après avoir entendu la vérité, le respect et l'estime qui lui sont témoignés ne susciteront pas d'arrogance. Il sait désormais qui ceux qui s'inclinent devant lui sont seulement des copies dans son esprit. C’est pourquoi au moment où il découvrit la vérité, il ne se vanta pas auprès de ses invités sur son yacht. Il était alors conscient que ces invités et son bateau n'étaient que des apparences dans son cerveau.

En apprenant que la matière est une illusion et qu'il n'a pas de lien avec la source de l'existence matérielle, il se rappelle de la ferme qu'il a acheté la veille. Dans cette perspective, l'argent qu'il compta sous après sous avant de le remettre au vendeur, la ferme qu'il a acheté avec tous ses aménagements, les alentours étudiés avant de conclure l'achat, tout cela existe uniquement dans son esprit. C’est comme s'il avait rêvé la nuit précédente qu'il avait gagné un important contrat lucratif. Au réveil, il n'en restait rien et ce qu'il croyait réel n'était qu'un rêve.

Il ne se trouve donc pas dans un yacht, le yacht était une apparence en lui. Lorsqu'il s'imagine entre dans sa maison dernier cri, en réalité, il ouvre un grand portail de jardin et entre dans une maison dans son cerveau. La maison, les meubles, le jardin et le portail sont dans son esprit.

Si cet individu prend conscience de la vérité que l'on vient de lui dire, il se rendra alors compte que tout ce qu'il possède à cet instant n'est qu'ombre. Toutes ces choses sont des images qui lui sont présentées par Allah qui le créa. Afin de l'éprouver, Allah créa sa vie et les apparences des objets. Or en oubliant qu’Allah est le Pourvoyeur de ces apparences bénies, il devient arrogant et intoxiqué par ces choses, monte sur ses grands chevaux et se juge supérieur aux autres. Ensuite, il passe sa vie à s'attacher fièrement à un monde illusoire. Mais un jour il réalisera qu'il a été entraîné dans des illusions, qu'il a dilapidé son temps, que rien n'a une existence absolue et que seul Allah existe.

cerveau, illusion, vision, rêve

Une personne qui possède une grande société, des maisons, des voitures dernier cri, des employés lui témoignant respect et déférence voit tout ce qu'elle possède sous la forme d’impressions dans son cerveau. Même l’estime dont elle jouit est limitée son cerveau. Ce qu'elle estime être important – le travail auquel elle consacre une grande partie de son temps, les réunions avec ses collègues, les décisions à prendre – se définissent en terme d’impressions se produisant dans le cerveau.

cerveau, illusion, vision, rêve

L’individu qui compte son argent avec satisfaction compte en réalité de l’argent dans son cerveau. Il ne comprend pas que le yacht sur lequel il navigue avec autant de fierté et d’ostentation, les personnes qu'il cherche à impressionner et tous les paysages qui se dessinent sont des impressions dans son cerveau. Si on lui annonçait la vérité, il la rejetterait immédiatement afin de ne pas perdre tout ce qu'il possède et l’estime qu'il suscite. Cependant, il peut tout aussi bien rêver être le propriétaire de toutes ces choses sans nourrir de doutes sur leur réalité. Si on venait à lui annoncer dans son rêve qu'il n'est pas le propriétaire réel de ces choses, il ne l’accepterait pas. En revanche quand il se réveillera, il comprendra enfin que cela faisait partie de son imagination.

Dans un verset, Allah attire l'attention sur ceux qui ont refusé d'accepter cette réalité au cours de l'histoire et ceux qui firent semblant de ne rien savoir:

Quant aux œuvres des négateurs, elles sont semblables à un mirage du désert que l'homme assoiffé prend pour de l'eau ; mais quand il y arrive, il s'aperçoit qu'il n'en est rien. Ce qu'il trouve, c'est Allah qui lui donne ce à quoi il a droit, car Allah est prompt dans Ses comptes. (Sourate an-Nur, 39)

Allah compare les actions des négateurs à un mirage ou un fantôme. Quand les hommes s'attachent à ces fantômes et finissent par découvrir qu'ils ne peuvent rien en attendre, ils comprennent enfin que ces fantômes ne sont pas réels et qu’Allah est la seule Réalité absolue.

La réticence des hommes à l'égard de cette vérité tient au fait qu'ils comprennent, comme l'homme de notre exemple, que tout ce qu'ils possèdent, leur respect, leurs biens disparaîtront en un instant. Soulignons un point ici: nous ne disons pas que tout ce que possède une personne ne lui contribuera en rien une fois mort. En déclarant que "tout ce qu'une personne possède est une apparence", cette personne perd dans un sens ce qu'elle détient alors qu'elle est encore en vie. Elle verra que tout ce pour quoi elle a lutté dans sa vie, tout ce qui lui a causé tant d'ennuis et de tristesse, et tous les maux causés aux autres personnes dans ce processus ne sont qu'une tromperie vide. Dans un verset, Allah révèle l'insouciance des individus vivant dans le mensonge. L'attachement avide des hommes à leur propriété est mentionné dans ce verset:

On a enjolivé aux gens l'amour des choses qu'ils désirent : femmes, enfants, trésors thésaurisés d'or et d'argent, chevaux marqués, bétail et champs. Tout cela est l'objet de jouissance pour la vie présente, alors que c'est près d’Allah qu'il y a bon retour. (Sourate al-Imran, 14)

Un autre verset rappelle que la vie dans ce monde peut être trompeuse et assimilée à un jeu, une perte de temps :

Sachez que la vie présente n'est que jeu, amusement, vaine parure, une course à l'orgueil entre vous et une rivalité dans l'acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille à une pluie : la végétation qui en vient émerveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie; ensuite elle devient des débris. Et dans l'au-delà, il y a un dur châtiment, et aussi pardon et agrément d’Allah. Et la vie présente n'est que jouissance trompeuse. (Sourate al-Hadid, 20)

cerveau, illusion, vision

LA SITUATION DE L’INDIVIDU NON CONSCIENT QU'IL SE VANTE AVEC DES IMPRESSIONS

Un homme riche, fier de son onéreuse voiture à ses associés se vante, en fait, de l’impression d’une voiture dans son esprit. A ce moment-là, l’homme riche ne peut même pas s’imaginer ne pas avoir de lien avec la voiture suscitant toutes les félicitations. En réalité, l’impression de la voiture dans son propre cerveau se forme séparément dans le cerveau de chacune des personnes à qui il montre la voiture.

Si cinq personnes étaient présentes, alors chacune recevrait l’image de la voiture dans son cerveau,

  • Où est la voiture réelle ?
  • Des cinq impressions, laquelle est la voiture de l’homme riche ?
  • Quelle impression de voiture l’homme riche supposera être la sienne et montrera à ses associés ?
  • Chacun de ces associés n'est-il pas également perçu dans le cerveau de l’homme riche ?

Ceux qui se vantent de leurs biens, de leurs maisons, de leurs voitures exposent en réalité des produits imaginaires formés dans leur cerveau à d’autres produits imaginaires également formés dans leur cerveau. La grande majorité des hommes ne sont pas conscients de ce fait important. Il s’agit effectivement d’une situation très humiliante dans la mesure où celui qui met en avant ce qu'il possède ne peut pas voir de lien avec la réalité d’une voiture qu'il souhaite exhiber ni celle des gens à qui il souhaite la montrer.

Quand les hommes comprennent que les apparences qu'ils croyaient posséder au cours de cette vie se limitent en fait à une illusion, ils comprennent que leur lutte et leur inquiétude étaient vaines et que finalement ils ont perdu leur temps. Quant à ceux qui protègent jalousement ce qu'ils possèdent, ils se laissent envahir par la colère et finissent par abuser des autres. Mais dès qu'ils saisissent qu'ils n'ont aucune connexion avec les choses matérielles réelles, la honte et le remords les prennent d'assaut, car c’est comme si dans un rêve, ils agressaient les autres et leur criaient dessus. Ils comprennent immédiatement qu'ils doivent adopter un comportement agréé par Allah, Qui est à l'origine de toutes les apparences qui défilent en eux. Ceux qui sont conscients de cette vérité, à savoir les croyants, disent :

Dis: "En vérité, ma prière, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l'univers." (Sourate al-An'am, 162)

Il est important de ne jamais oublier ce point: Il n'est jamais trop tard pour comprendre cette vérité. Cette prise de conscience transforme immédiatement la perception de la vie et permet donc d'accorder sa vie à ce principe. L'individu vit alors non pas pour les illusions, mais pour notre Seigneur, le seul Etre absolu. Allah pardonne toujours à Ses serviteurs.

Ceux qui prétendent ne rien savoir de cette réalité et refusent d'accepter le fait qu’Allah est le seul Etre absolu sont tombés dans un puissant piège. Allah décri leur état:

…Ceux qu'ils auront fait ici-bas sera un échec, et sera vain ce qu'ils auront œuvré. (Sourate Hud, 16)

Même si une personne ne veut pas accepter cette réalité maintenant en préférant rester dans l'erreur de croire que les choses qu'elle détient sont des choses absolues, tout deviendra clair après sa mort, lors du jour du jugement où elle sera ressuscitée. Ce jour-là, sa "vue est perçante" (Sourate Qaf, 22) et sa clairvoyance sera amplifiée. Si elle choisit de consacrer à courir après des buts illusoires, alors elle souhaitera ne jamais avoir vécu dans ce monde. Elle périra en disant: "Hélas, comme j'aurais souhaité que [ma première mort] fût la définitive. Ma fortune ne m'a servi à rien. Mon autorité est anéantie et m'a quitté !" (Sourate al-Haqqah, 27-29)

Ceux qui voient la nature réelle de la matière perdent leur arrogance

Ceux qui prennent conscience de cette vérité simple se montrent contrariés. Lorsqu'ils comprennent que leurs usines, leurs maisons, leurs voitures, leurs propriétés, leurs partenaires, leurs familles et leurs positions sociales sont des illusions dans le cerveau, leur impuissance face à Allah est claire. Ils savent que leurs propres personnes et tout ce qu'ils possèdent, et l'univers entier sont une illusion et que par conséquent, ils ne sont rien. Tout ce qu'il reste alors, c’est l'esprit du "je". Parce qu’Allah leur a accordé cet esprit, ils doivent croire en Allah et se soumettre à Lui, même s'ils ne croyaient pas auparavant.

Grâce à cette vérité, les sentiments d'humilité et de dépendance remplacent la fierté, l'arrogance et l'autosatisfaction. Si cet individu venait à recevoir toutes les richesses du monde et la meilleure position sociale, il ne ferait pas preuve de vanité, de fierté ou d'arrogance. Il n'oubliera pas qu'il ne fait qu'observer les images diffusées par Allah et ne se laissera donc pas entraîner par des illusions. Cette réalité sublime éradiquera l'ambition, la fierté et la vanité, ainsi que la méchanceté, la haine ou la colère. Ceux qui savent que tout n'est qu'illusion ne se lanceront pas dans une concurrence acerbe avec autrui ni n'entretiendront d'animosité contre qui que ce soit. Dans un environnement où tout le monde se soumet uniquement à Allah règneront l'humilité, la soumission, la compassion, la déférence, l'amour et l'intimité.

Par conséquent, il est hautement déraisonnable de feindre ne pas connaître la vérité, de la craindre ou de la fuir. Une personne dépourvue de foi entretiendra certainement des craintes, car si elle accepte les faits, elle sera forcée de reconnaître l'existence d’Allah. Mais les croyants doivent embrasser avec plaisir et enthousiasme le fait que la matière est la réflexion dans leurs esprits du ressort d’Allah et que le seul Etre absolu est Allah. Pour le croyant, craindre et éviter le magnifique talent artistique d’Allah n'a pas de sens. Lorsque la vérité est évidente, quel sens y-a-t-il à continuer à se voiler la face et à se laisser tromper par les lignes claires d'ombres et d'apparitions tridimensionnelles. Le croyant ne craint pas la vérité. Il se laisse plutôt guider par la beauté et la profondeur de la réalité, tout en méditant sur l'immense talent artistique d’Allah qui apparaît au sein de lui-même.

Cette réalité menace ceux qui sont attachés à ce monde par ambition

L'homme qui reçoit une récompense pour ses réalisations, la reçoit en réalité au niveau de son cerveau. Ceux qui l'applaudissent aussi pendant ce moment ne sont qu'une apparition dans son cerveau.

La personne qui regarde la cérémonie de remise de récompenses sur le petit écran dans son cerveau n'a pas les moyens de se connecter avec la source des personnes dans le public, de la récompense ou de l'auditorium. Ces éléments restent à l'intérieur de son cerveau. En somme, c’est comme si la personne regardait la remise de la récompense sur une cassette vidéo.

cerveau, illusion, vision

Quand une personne fière de sa réputation et de l’intérêt que lui portent les autres apprend que ceux qui la poursuivent et s’intéressent à elle sont des impressions dans son cerveau, elle perd toute satisfaction. Elle se rend compte que sa fierté n'a pas de sens.

cerveau, illusion, vision

L’individu récompensé pour sa réussite reçoit sa récompense dans son cerveau, ainsi que les applaudissements provenant d’impressions de gens formées dans son cerveau.

Cela explique pourquoi les hommes évitent cette réalité avec horreur. Quand ceux qui sont liés à ce monde par l'ambition comprennent que leur position sociale, leurs récompenses, leurs comptes bancaires, leurs yachts, leurs patrimoines immobiliers et les louanges qui leur sont chantées sont des apparitions dans leur cerveau, une terrible colère les consume. Arrogants comme ils sont, ils comprennent néanmoins que cette vérité implique que leur estime, leur réputation et leurs biens ne valent pas les engagements ambitieux décidés. Et malgré qu'ils essaient dur d'échapper à cette réalité, ils ne peuvent pas changer le fait qu'ils vivront le reste de leur vie dans leur crâne.

Les soucis et les difficultés sont comme les images d'un rêve

Certains savent que les évènements sont des apparitions dans le cerveau, mais ont tendance à oublier que cela est vrai pour tous les phénomènes. La vie humaine entière est, effectivement une vision dans le cerveau. Ainsi l'homme d'affaires qui fait faillite reçoit les images de son entreprise et de ses employés dans son cerveau. De même pour tout ce qu'il a vendu et même l'argent collecté. Quand il perd son argent, il perd l'image de cet argent. En perdant son entreprise et ses biens, il perd l'image dans son cerveau de son entreprise et de son patrimoine. Quand à celui qui se fait dérober sa voiture, il perd l'apparition d'une voiture dans son esprit. Il ne peut donc plus voir l'image de la voiture qu'il pensait posséder. En réalité, il n'a jamais été connecté à l'original de cette apparition, à aucun moment de sa vie.

Ce genre d'incidents, mais aussi tous les autres problèmes que connaissent les hommes au cours de leur existence, sont dans le cerveau. Prenons l'exemple d'un individu qui vit dans un pays déchiré par les conflits internes. A chaque instant il est en situation de danger mortel face aux agressions des soldats hostiles. Mais en réalité, il est face à une apparition de soldats hostiles dans son cerveau. Celui qui est blessé ou perd un membre dans une bataille perd l'image de ce bras dans son cerveau et même l'impression de douleur est une perception formée dans le cerveau. Les menaces, les paroles violentes proférées par les ennemis constituent des sons formés dans le cerveau.

cerveau, illusion, vision, Les soucis, les difficultés

Aussi insurmontable semble être la difficulté, il faut se rappeler que tout se produit au sein du cerveau. Tout comme la personne qui se rappelle son passé dans la pauvreté par exemple, le moment présent a également lieu dans le cerveau.

cerveau, illusion, vision, Les soucis, les difficultés

Les sources de difficultés et d’anxiété dans la vie des hommes se produisent dans le cerveau. Une fois ce fait compris, l’individu fait preuve de patience face aux situations subies. Il sait qu’Allah a tout créé dans un but positif et il Lui fait confiance.

Par conséquent, les événements -sources de difficultés, d'inquiétudes et de craintes- sont des illusions se produisant dans le cerveau. La personne consciente de la nature de ces illusions ne laisse pas libre cours à son anxiété et ne se plaint pas non plus lorsqu'elle rencontre des problèmes. Même face à l'ennemi le plus agressif et le plus dangereux, elle maîtrisera sa peur et son désespoir, car elle sait qu'elle est en présence d'illusion dans son cerveau. Elle sait donc que tous ces éléments néfastes sont une apparition formée par Allah et qu’Allah les créa dans un but précis. Peu importe ce qu'elle croise dans sa vie, cette personne est en paix, grâce à sa soumission et sa confiance en Allah. Dans certains versets du Coran, Allah révèle qu'il n'y a ni crainte ni tristesse pour les croyants. L'un de ces versets suit:

Ceux qui disent: "Notre Seigneur est Allah" et qui ensuite se tiennent sur le droit chemin, ils ne doivent avoir aucune crainte et ne seront point affligés. (Sourate al-Ahqaf, 13)

Une personne sachant que tout ce qui lui est arrivé au cours de sa vie furent des images créées par Allah dans son cerveau, au lieu se laisser envahir par la peur, l'anxiété et la panique fera confiance à l'infinie miséricorde et compassion du Créateur à l'origine de ces images.

L'état de l'environnement lorsque la nature réelle de la matière est divulguée

Ceux qui savent qu'ils n'ont pas liens avec les choses matérielles réelles et qu'ils sont uniquement en présence d'images présentées par Allah, modifient totalement leur mode de vie, leur perception des choses et leurs valeurs. Ce changement est utile à la fois sur le plan personnel et social : ceux qui voient la vérité peuvent vivre en accord avec les hautes qualités morales révélées par Allah dans le Coran.

Pour certains, le monde n'a pas d'importance puisqu'ils comprennent que la matière est une illusion. Selon eux, la spiritualité est essentielle. Lorsque le croyant sait qu’Allah l'écoute et l'observe à tout moment et qu'il devra rendre compte de chacune de ses actions dans l'au-delà, il s'attache naturellement à mener une vie moralement vertueuse. Il sera soucieux de ce qu’Allah enjoignit et de ce qu'Il interdit. Chaque membre de la société sera comblé d'amour et de respect pour autrui. La concurrence portera sur les actions bonnes et nobles. Les hommes modifieront les valeurs par lesquelles ils jugent les autres. Puisque les choses matérielles perdront leur valeur, les hommes seront jugés non pas par leur statut et leur position sociale, mais par leur caractère moral et leur piété. Personne ne poursuivra ce dont la source est illusoire. Tout le monde sera en quête de la vérité. Tout le monde agira sans se soucier des opinions des autres. Ils seront guidés par la question de savoir si Allah agrée leurs actes ou non. Au lieu des sentiments de fierté, d'arrogance et d'autosatisfaction dérivés des biens, des propriétés, du rang social, l'humilité et la dépendance se propageront. Les hommes s'inspireront alors volontiers selon les exemples des qualités morales décrites dans le Coran. Enfin, ces changements permettront de mettre un terme aux problèmes des sociétés modernes.

Ceux qui savent que tout ce qu'ils voient est une illusion remplaceront les individus coléreux, agressifs et avides du moindre profit. En effet, pourquoi avoir l'air ridicule en perdant son sang-froid ou en se mettant à hurler. Le bien-être et la confiance prévaudront chez les individus et dans la société en général. Chacun sera satisfait de sa vie et de ce qu'il possède. Ce sont là les bienfaits apportés par cette réalité cachée. Savoir, méditer et vivre selon cette vérité contribuera davantage aux bienfaits des êtres humains. Ceux qui souhaitent recueillir ces agréables rétributions doivent réfléchir profondément à cette vérité et s'efforcer de bien la comprendre. Dans un verset, Allah dit:

Certes, il vous est parvenu des preuves évidentes, de la part de votre Seigneur. Donc, quiconque voit clair, c'est en sa faveur; et quiconque reste aveugle, c'est à son détriment, car je ne suis nullement chargé de votre sauvegarde. (Sourate al-Anam, 104)

La connaissance de la nature réelle de la matière représente la fin du matérialisme

La philosophie du matérialisme est certainement très menacée par le fait que le monde matériel est une impression dans nos esprits et que nous ne sachions pas si oui ou non quelque chose existe en dehors de notre esprit. Pour mieux comprendre, arrêtons nous un instant sur la définition générale du matérialisme. Le matérialisme est ainsi défini dans la littérature matérialiste:

"Le matérialisme accepte l'aspect éternel et infini du monde, qui n'est pas créé par Allah et qui est infini en terme d'espace et de temps." 37

Le 8ème volume de l'Encyclopédie Larousse propose la définition suivante de la philosophie matérialiste:

"Le matérialisme est la doctrine qui n'accepte pas l'existence d'une autre substance que la matière. Il est opposé à l'idéalisme qui veut que l'essence et la substance de la réalité soient créées par l'esprit."

lenin

Tout au long de sa vie, Lénine dit à ses disciples que la matière était une réalité absolue. En réalité, il faisait ses discours les plus passionnés à des impressions d’individus formés dans son cerveau, tandis que les disciples dont il tirait sa force étaient également des impressions dans son cerveau.

Comme l'indique cette brève définition, la philosophie matérialiste assimile la matière à la seule existence absolue et défend qu'en dehors de la matière, aucune pensée ni chose n'existe. Elle n'accepte pas l'existence de l'esprit, mais attribue la conscience humaine au résultat des activités cérébrales. (Nous avons traité de l'invalidité de cette idée matérialiste dans la section intitulée "La conscience humaine : un des plus importants dilemmes du matérialisme.") L'objectif de ce livre est de démontrer que la philosophie matérialiste n'a pas de sens. Il est clair désormais que ce que nous appelons matière est une impression dans le cerveau. Il nous est par ailleurs impossible de prouver que ces impressions ont un référant matériel en dehors de notre cerveau, puisque nous ne pouvons sortir de notre esprit et entrer en contact direct avec la source matérielle des choses. En acceptant ce fait résumé en deux phrases, il ne reste ni matière ni matérialisme. Même si nous nous imaginons que nos perceptions ont une contrepartie matérielle en dehors de notre esprit, sachant que nous ne pourrons jamais atteindre cet homologue, nul besoin donc d'élaborer une philosophie sur la matière dont l'existence même est douteuse et d'ériger sa perspective de la vie dessus.

Les matérialistes sont dérangés par cet important secret sous-jacent à la matière et peu enclins à l'accepter en dépit de son évidence parce qu'ils comprennent que cela conduirait à la disparition de leur philosophie. Tout au long de l'histoire, les matérialistes ont toujours été mal à l'aise et pleins d'appréhensions face à la description de la nature de la matière, même quand cette vérité était révélée par d'autres matérialistes. Vladimir I. Lénine, l'un des leaders de la sanglante révolution russe, écrivait dans son livre il y a presque un siècle "Matérialisme et empiriocriticisme" pour mettre en garde ses partisans:

"Une fois que vous niez la réalité objective traduite par les sensations, vous avez déjà perdu toutes les armes contre le fidéisme, car vous avez glissé dans l'agnosticisme ou le subjectivisme et c’est tout ce qui requiert le fidéisme. Une seule serre prise au piège et l'oiseau est perdu. Et nos machistes ont été piégés dans l'idéalisme, à savoir dans un fidéisme dilué, subtile ; ils deviennent captifs à partir du moment où ils prennent "la sensation" non pas pour une image du monde externe mais pour un "élément" spécial. Ce n'est la sensation de personne, l'esprit de personne, la volonté de personne." 38

Ces phrases traduisent à quel point ce fait mettait dans l'inconfort les matérialistes. Lénine en avait très peur et voulait l'effacer de son propre esprit et de celui de ses camarades. Mais les matérialistes aujourd'hui sont dans un état plus profond de gène que Lénine, puisque l'invalidité du matérialisme est devenue plus clairement et fermement établie au cours des cents dernières années. Qualifiée dans le passé de spéculation philosophique ou de sujet à débat, l'irréalité de la matière est désormais prouvée pour la première fois de l'histoire de manière scientifique et irréfutable. L'écrivain scientifique Lincoln Barnett affirme que la simple allusion à cette possibilité angoisse et fait peur aux scientifiques:

"Avec la réduction des philosophes de toute réalité objective à un monde d'ombres de perceptions, les scientifique sont désormais conscients des limites alarmantes des sens humains." 39

En Turquie et à travers le monde, cette crainte et cette anxiété sont palpables chez chaque matérialiste confronté à la question. Les matérialistes en Turquie ont subi par exemple un sérieux revers avec l'effondrement de la théorie de l'évolution, qui était supposée être le fondement de leur philosophie. Maintenant ils commencent à comprendre qu'ils ont perdu un soutien plus important que le darwinisme : la matière même. C’est pourquoi ils avancent que, selon leur point de vue, cette question est un danger très grave qui menace de détruire leur tissu culturel.

Cela mène à une promesse d’Allah aux humains dans le Coran. Là où la vérité est évidente, les idées fausses sont contraintes de périr :

Et dis: "La vérité est venue et l'erreur a disparu. Car l'erreur est destinée à disparaître." (Sourate al-Isra, 81)

Bien au contraire, Nous lançons contre le faux la vérité qui le subjugue, et le voilà qui disparaît. Et malheur à vous pour ce que vous attribuez. (Sourate al-Anbiya, 18)

Le matérialisme et ses partisans usent de la matière comme prétexte pour se rebeller contre Allah, Qui les créa à partir du néant, leur donna la vie et créa l'univers pour qu'ils y vivent. Posant des questions aussi superficielles et apparentes que "Si la matière existe, où est Allah dedans ?", ils nient l'existence d’Allah et font de leur mieux pour conduire les autres à Le nier également. Aujourd'hui ils sont les témoins de la destruction de l'un de leurs plus solides supports. La réalité décrite ici élimine leur philosophie à la racine, sans discussion possible. La matière sur laquelle ils avaient basé toutes leurs idées, leurs vies, leur arrogance et leur négation leur a échappé des mains en un instant.

lenin, mao, stalin, darwin

Ceux qui suivirent les dirigeants communistes tels que Lénine, Mao ou Staline les percevaient comme des leaders forts. Ils écoutaient leurs discours attentivement et avec beaucoup d’émotions. Ils pensaient que ces personnages étaient des individus pourvus d’une force propre. Alors qu'en réalité, chacun d’entre eux était une figure imaginaire dans leur cerveau.

A travers l'histoire, les matérialistes ont laissé un héritage de dénégation et de méthodes de dénégation. Par exemple, nombre de matérialistes ont recours aux mots de Lénine cités plus haut pour empêcher leurs associés d'écouter ou de lire quoique ce soit qui se rapporte à cette réalité. Or, le fait que la science ait clairement expliqué la nature de la matière conjugué à la rapidité de diffusion des informations grâce aux technologies d'Internet a anéanti leurs efforts. Les individus s'informent sur la question et arrivent à la comprendre. Ceux qui se disaient encore récemment matérialistes sont surpris d'apprendre la vérité à propos de la matière et de la vie dans ce monde. Il s'agit là d'un piège extraordinaire préparé par Allah pour les négateurs. Ces derniers ont perpétuellement tenté de piéger la véritable religion en fabriquant des idoles matérielles dans le but de renier Allah. Allah, en retour, a fait en sorte que leurs idoles leur soient ôtées des mains et qu'ils tombent dans leurs propres pièges. Allah révèle avoir répondu aux pièges installés par les négateurs:

… Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes. (Sourate al-Anfal, 30)

En donnant l'impression aux hommes qu'ils sont en contact avec la source de la matière, Allah fit tomber les matérialistes dans un piège, les humiliant d'une manière inégalée. Ils prennent pour des êtres absolus des choses composées d'illusion (leurs biens, leurs patrimoines, leurs positions, leurs titres, leur société, en somme le monde entier). En se fiant à ces choses, ils s'exaltent devant Allah. Dans leur arrogance, ils se rebellent et s'enfoncent dans leur dénégation. Dans ce processus, leur seule force est la matière. Mais ils souffrent d'un tel manque de compréhension qu'ils ne s'imaginent pas qu’Allah comprend tout et qu'Il les cerne. Dans le Coran, Allah dépeint la condition finale des négateurs :

Voudraient-ils ourdir quelque complot ? Mais ce sont les impies en seraient les victimes! (Sourate at-Tur, 42)

Les matérialistes n'ont pas encore compris que pas à pas ils se dirigent vers la plus grave défaite de l'histoire. Lorsqu'ils ont découvert que toutes les images sont des perceptions dans le cerveau, ils n'ont pas été capables de prédire que cela allait causer l'effondrement du fondement de leur croyance. Si, au terme de ses recherches, le scientifique matérialiste découvre que les choses ne sont pas réellement composées de substance matérielle, contrairement à ce qu'il croyait, ses propres mains contribuent au revers infligé à la croyance matérialiste. Dans un verset, Allah nous rappelle que les négateurs tomberont d'eux-mêmes dans leurs propres pièges:

Ainsi, Nous avons placé dans chaque cité de grands criminels qui y ourdissent des complots. Mais ils ne complotent que contre eux-mêmes et ils n'en sont pas conscients. (Sourate al-Anam, 123)

La prise de conscience de ce fait est, sans aucun doute, la pire chose qui aurait pu arriver aux matérialistes. Que tout ce qu'ils possèdent ne soit qu'illusion équivaut, en leurs termes, une mort dans la vie.

LA PLUS GRANDE CRAINTE DES MATERIALISTES

cerveau, illusion, vision

Ce n'est pas votre main qui sent le livre que vous tenez en ce moment, les coins ou l’épaisseur des pages. L’impression que vous tenez un livre se forme à partir d’impulsions nerveuses ressenties dans le centre du toucher dans votre cerveau.

La conscience qui perçoit le sens du toucher n'a rien à voir avec les nerfs ni les graisses dans le cerveau. Qu'y a-t-il donc dans le cerveau qui est capable, sans les doigts, sans les mains, de sentir qu'une personne tient un livre?

Cet être au-delà de la matière est l’esprit humain. Un grand miracle d’Allah veut que l’esprit humain soit capable de percevoir toutes les sensations sans recourir aux organes. L’esprit, sans doigts, est capable de sentir s’il touche un livre, du coton, une pierre ou la fourrure d’un animal. Ce fait effraie les matérialistes car ils s’imaginent toute leur vie durant liées à la matière. Or quand ils réfléchissent sur le fait qu'ils ne seront jamais capables de toucher ou de voir la réalité de la matière, ni de sortir de leur esprit, ils comprennent avoir abouti une grande impasse. C’est pourquoi ils font de leur mieux pour garder cette merveille extraordinaire et remarquable hors de la portée des autres.

Face à cette réalité, il ne reste plus qu’Allah et eux. Dans ce verset, Allah souligne la solitude de chacun en Sa présence :

Laisse-Moi avec celui que J'ai créé seul. (Sourate al-Muddathir, 11)

Ce fait remarquable est répété dans d'autres versets :

shadow Man

Et vous voici venus à Nous, seuls, tout comme Nous vous avions créés la première fois, abandonnant derrière vos dos tout ce que Nous vous avions accordé… (Sourate al-Anam, 94)

Et au jour de la résurrection, chacun d'eux se rendra seul auprès de Lui. (Sourate Maryam, 95)

Dans un autre verset, Allah révèle que les négateurs seront interpellés par ces mots le jour du jugement:

Et le jour où Nous les rassemblerons tous puis dirons à ceux qui auront donné des associés: "Où sont donc vos associés que vous prétendiez ?" (Sourate al-An'am, 22)

Ensuite les négateurs assisteront à la perte et à la destruction de toutes les choses qu'ils jugeaient plus importants qu’Allah : leurs biens, leurs enfants et tout ce qui les entourent. Allah nous rappelle cette vérité:

Vois comment ils mentent à eux-mêmes et comment les abandonnent leurs divinités mensongères! (Sourate al-Anam, 24)

Le 21ème siècle représente un tournant où la réalité se propagera et où le matérialisme sera effacé de la surface de la terre. Les raisons ayant motivé les croyances et les opinions des hommes dans le passé n'ont pas d'importance. Il importe, une fois que la vérité est claire pour tous, qu'ils cessent de résister et qu'ils n'attendent pas d'être sur leur lit de mort pour comprendre la portée de cette vérité. Nous ne devons pas oublier qu'on ne peut pas échapper à la vérité.

 

NOTES

36- Ferid Kam, M. Ali Ayni, Ibni Arabi'de Varlık Düşüncesi, p. 37
37- Materyalist Felsefe Sözlüğü, Istanbul, Sosyal Yayınlar, 4. Edition, p. 326
38- V. I. Lenin, Matérialisme et empiriocriticisme, Progress Publishers, Moscou, 1970, p.334-335
39- Lincoln Barnett, The Universe and Dr. Einstein, William Sloane Associate, New York, 1948, p. 84
4 / total 10
Vous pouvez lire le livre La Matière: L’autre Nom De L’illusion de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top