Le secret derrière la matière

RAMADAN 2008, 20. JOUR



O vous qui croyez ! Si vous craignez Allah, Il vous accordera la faculté de discerner (entre le bien et le mal), vous effacera vos méfaits et vous pardonnera. Et Allah est le Détenteur de l'énorme grâce. (Sourate al-Anfal, 29)



Mon Seigneur m’a ordonné neuf choses: de L’honorer, intérieurement et extérieurement, de dire la vérité et de parler convenablement, dans la misère comme dans l’aisance, d’être modéré, dans la richesse et dans la pauvreté, d’être bon envers mes proches et ma parenté, même s’ils ne le sont pas avec moi, d’être généreux envers qui ne l’est pas envers moi, de pardonner à qui m’offense, d’accroître ma connaissance à Son sujet dans le silence, et de parler pour Le mentionner, d’être enfin un exemple pour Ses créatures.





Les Tours Des Termites

Les termites possèdent d'indiscutables talents d'architecte au sein du règne animal. Ils ressemblent beaucoup aux fourmis, vivent à l'intérieur d'abris imposants, les termitières, qu'elles édifient à partir de terre. Ces repaires s'élèvent en hauteur, parfois jusqu'à atteindre 6 mètres, et leur largeur peut atteindre les 12 mètres. Ce qui est le plus stupéfiant, c'est que ces insectes sont aveugles.

Bien qu'étant de taille très modeste (quelques centimètres), les termites sont capables d'ériger des tours hautes de plusieurs mètres sans recourir à un seul outil. Cet admirable abri protège parfaitement la colonie de termites qui y réside, forte de plus d'un million d'habitants, contre leurs ennemis et contre des conditions de vie défavorables à l'extérieur.

Le matériau de construction de la termitière est un mortier dur et résistant que les "ouvriers" élaborent en mélangeant leur salive avec de la terre. L'aspect le plus extraordinaire de l'art bâtisseur des termites est l'aération continue de la termitière combinée à un maintien à des niveaux constants de la chaleur et de l'humidité internes. Les parois dures et épaisses des "tours" isolent l'intérieur de la termitière de la chaleur extérieure. Pour assurer la circulation de l'air, les termites aménagent des corridors spéciaux tout au long de la face intérieure des parois de la termitière. Par ailleurs, des pores filtrent l'air continûment.

Les "habitants" d'une termitière de taille moyenne ont besoin d'environ 1.500 litres d'air chaque jour. Si cet air entrait directement dans la termitière, la température interne s'élèverait jusqu'à un seuil dangereux pour les termites. Pour empêcher cela, les termites ont pris des précautions, comme s'ils étaient conscients de ce qui aurait pu leur arriver plus tard.

Ainsi, ils créent des cellules humides sous la termitière pour servir de protection contre une chaleur excessive. Certaines espèces vivant au Sahara creusent un canal d'irrigation à 40 mètres sous terre, et ceci permet à l'humidité d'atteindre la termitière par évaporation. Les parois épaisses maintiennent, elles, l'humidité intérieure.

Le contrôle de la température s'effectue également de façon très intelligente. L'air extérieur qui est entré dans la termitière va circuler le long des corridors évoqués plus haut, entrer dans les cellules humides et atteindre une sorte de cheminée au sommet de la tour; là, l'air se réchauffe au contact du corps des insectes et il s'élève. Ainsi s'établit un système de circulation d'air permanente, qui est continuellement inspecté par les ouvriers de la colonie, et qui repose sur des principes physiques simples.

A l'extérieur de la termitière un toit, qui est pentu pour assurer une protection contre les inondations, ainsi que des gouttières frappent les regards.

Comment ces êtres vivants minuscules, dont le cerveau occupe un volume inférieur à un millimètre cube, et qui sont aveugles, peuvent-ils édifier des constructions aussi imposantes?

Les réalisations des termites sont l'expression d'un travail collectif et coordonné. Affirmer que "ces insectes creusent indépendamment des galeries chacun de leur côté et que l'ensemble parvient par d'heureuses coïncidences à être harmonieux" est un pur non-sens. A ce point de l'exposé nous devons cependant nous demander: comment ces animaux parviennent-ils à œuvrer ainsi en harmonie pour aboutir à un résultat aussi complexe? Nous savons tous que lorsqu'une construction est élevée par des hommes, il faut au préalable qu'un plan ait été dressé par un architecte, puis que des copies des plans soient distribuées entre les ouvriers et ensuite seulement le projet pourra être réalisé sur un site bien précis. Comment les termites, qui ne disposent pas de telles instances de planification et de concertation, et qui ne disposent pas du sens de la vue, peuvent-elles atteindre un tel objectif final?

Une expérience menée à ce sujet va nous aider à trouver la réponse à cette question.

Dans un premier temps, une termitière qui était en cours de construction a été divisée en deux parties. Tout au long de la construction, on a empêché les deux groupes de termites d'entrer en contact l'un avec l'autre. Le résultat a été surprenant; car l'aboutissement final ne fut deux tours séparées, mais deux compartiments d'une même termitière. Et lorsque ces deux parties se trouvèrent juxtaposées, on a pu observer qu'il y avait une parfaite correspondance mutuelle entre les corridors et galeries creusées "indépendamment" de part et d'autre.

L'AGRICULTURE DANS LA TOUR

Certains termites cultivent les champignons dans des "jardins" qu'ils aménagent au sein de leurs tours. Cependant, de la chaleur se dégage de ces champignons, du fait même des réactions se produisant lors de leur croissance, ce qui pourrait perturber l'équilibre thermique régulé par les termites. Ces derniers doivent donc faire face à cet inconvénient, et pour cela ils emploient des méthodes intéressantes afin de se débarrasser d'une part de la chaleur qu'eux-mêmes exhalent, et d'autre part de celle dégagée par le métabolisme des champignons; ainsi la cheminée centrale de la termitière permet-elle d'évacuer à l'extérieur tout l'excédent de chaleur. Par ailleurs, l'air circule et se répand dans des cheminées auxiliaires en empruntant de petites galeries situées à proximité des parois de la tour. C'est là que l'oxygène entre et que le gaz carbonique dégagé par les termites et les champignons est évacué. La termitière fonctionne donc comme un énorme poumon pour toute la colonie. Et l'air chaud se refroidit au fur et à mesure qu'il circule le long du vaste réseau de corridors aménagé à cet effet.

Par conséquent, un courant d'air frais et riche en oxygène s'écoule à une vitesse de 12 cm par minute, et ainsi la température interne de la termitière demeure-t-elle constamment à environ 30°C.

Comment expliquer une telle issue? Premièrement, il est évident que les connaissances relatives à l'édification de la termitière sont réparties entre les termites, et que chaque termite ne peut connaître qu'une partie du processus global. Nous en concluons donc que c'est la communauté dans son ensemble qui est seule capable de construire une termitière. C'est pourquoi nous pouvons parler ici d'un savoir transcendant, réparti entre les individus d'une même espèce. Et il existe d'autres exemples de cette réalité; ainsi les sauterelles, lorsqu'elles volent au sein d'une grande formation, suivent-elles la même direction. Et si nous prélevons alors une sauterelle et que nous la plaçons dans une boîte, elle perd immédiatement son sens de l'orientation et, prise de panique, elle se mettra à voler dans toutes les directions. Si nous plaçons ensuite la boîte parmi les autres sauterelles en vol, la sauterelle "prisonnière" trouvera la bonne direction et commencera à voler dans la direction suivie par le groupe!

En résumé, l'information concernant l'organisation collective et le travail incombant à chaque individu n'est révélée qu'au niveau communautaire. Elle n'existe pas au niveau d'un seul individu. En d'autres termes, les constructions collectives des colonies de termites ou d'abeilles se déroulent sans que leurs membres aient conscience de ce qu'ils font chacun à leur niveau individuel. Une sagesse supérieure les contrôle et les dirige pour obtenir un parfait édifice, fruit du travail collectif.

Nous avons cité dans un précédent chapitre un verset spécifiant que Allah a "inspiré" aux abeilles la production du miel. C'est également le cas pour les termites et d'autres espèce animales.

Nous pouvons conclure que ces talents de génie furent "enseignés" aux animaux et qu'ils sont ainsi programmés pour accomplir ces travaux. Les hommes ne parviennent à réussir leurs grandes œuvres architecturales qu'après de longues années d'études et grâce à de nombreuses technologies avancées. Or les espèces animales en question ne possédant ni la sagesse ni la conscience de l'homme, elles ont donc été créées spécifiquement pour réaliser certaines tâches, constituant de la sorte des témoignages de la Science infinie et de la Puissance absolue de leur Créateur.

Seul Allah est digne de louanges et d'admiration pour ces merveilles d'architecture, et non les créatures les ayant menées à bon terme, car c'est Lui Qui les a créées dotées des talents nécessaires.










Pour commencer, les fourmis se répandent sur les arbres sur lesquels elles projettent de s'installer (voir ci-contre à gauche). Après avoir déterminé un emplacement pour y édifier leur repaire, elles se mettent immédiatement au travail. Elles plient depuis leurs bords les feuilles qu'elles utiliseront. Afin de lier ensemble ces feuilles, elles fabriquent des sortes de ponts suspendus en s'accrochant les unes aux autres et en se fixant aux feuilles à l'extrémité de chacune (voir ci-contre à droite et ci-dessous). La fourmi en tête de la chaîne tient la feuille par son extrémité et la passe à la seconde fourmi, et le processus continue ainsi jusqu'à ce que l'extrémité de la première feuille ait été transmise à la dernière fourmi de la chaîne, et alors les deux feuilles se chevaucheront.


UNE LARVE PEUT-ELLE FAIRE OFFICE DE MACHINE ACOUDRE?

Tandis que quelques fourmis maintiennent les extrémités des feuilles grâce à leurs pieds et leurs bouches, les autres amènent sur place depuis la "couveuse" des larves en cours de développement. Les larves vont agir comme la navette d'une machine à coudre: leur glandes sécrétrices se mettent à produire du fil de soie et les fourmis adultes font effectuer aux larves des mouvements de va-et-vient semblables aux mouvements d'aiguilles, jusqu'à ce que les feuilles se trouvent solidement fixées l'une à l'autre.(voir ci-dessous)


LES FOURMIS FILANDIERES

Les fourmis tisserandes vivent dans les forêts tropicales pluvieuses d'Afrique. Contrairement aux autres fourmis qui construisent leur repaire sous terre, ces fourmis-là aménagent leurs abris à l'aide de feuilles au sommet des arbres.
Construit en vue d'une agression extérieure, le repaire est parfois si volumineux qu'il s'étend à travers trois arbres. Il est conçu pour pouvoir faire face à toutes sortes de situations, et comporte de nombreuses "pièces": depuis les chambres privées des enfants jusqu'aux "tours de garde".


C'est à Allah qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur terre. Et Allah embrasse toute chose (de Sa Science et de Sa Puissance).
(Surat an-Nisa: 126)
 


Se quereller affaiblit

Dans le verset suivant, Allah interdit la dispute entre les croyants, autrement ils perdraient toute force, leur unité se disloquerait et seraient faibles:

Et obéissez à Allah et à Son messager; et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force. Et soyez endurants, car Allah est avec les endurants. (Sourate El Anfal – 8, verset 46)

La morale coranique est marquée par l'humilité. Ceux qui adhèrent aux valeurs morales du Coran cessent leurs disputes, trouvent des solutions aux problèmes, cherchent à faciliter les choses pour les gens et ne font pas preuve d'avarice. En l'absence de la moralité du Coran, les disputes et les conflits sont inévitables. Il est tout à fait normal que tout le monde puisse avoir un avis différent. Par exemple, 20 personnes peuvent proposer 20 solutions différentes à un problème. Chacune d'elle peut être exacte ou conforme selon son auteur. Si tout le monde insiste pour faire admettre sa proposition, il est évident qu'il y aura du désordre et des conflits. Dans ce cas-là, ces 20 personnes, se mettront à se quereller au lieu de s'unir et les ambitions individuelles empêcheront les bonnes actions pour la cause d’Allah. Par conséquent, la force entière de ces 20 personnes se dissipera, leur union et leur fraternité se désagrégera.

Les croyants doivent éprouver un amour profond les uns pour les autres, faire des sacrifices et établir entre eux une solidarité et une coopération fermes. C'est particulièrement vrai dans les moments difficiles, ils doivent invoquer Allah, et être beaucoup plus patients et s'encourager les uns les autres. La dispute réduit la force, tandis que la coopération augmente la force parmi les croyants. Dans un autre verset, Allah nous dit qu'il y aura une grande confusion et beaucoup de corruption sur la terre si les croyants ne sont pas amis et protecteurs les uns des autres:

Et ceux qui n'ont pas cru sont alliés les uns des autres. Si vous n'agissez pas ainsi [en rompant les liens avec les infidèles], il y aura discorde sur terre et grand désordre. (Sourate El Anfal – 8, verset 73)

Il s'agit de secrets que Allah révèle aux musulmans et dont ils ont la responsabilité. Aucun musulman ne devrait se quereller avec un autre musulman car tout conflit entre eux est cause de l'affaiblissement des croyants; ou alors, les croyants devront rendre des comptes à Allah pour cette attitude. C'est pourquoi notre Prophète bien-aimé, que la paix soit sur lui, a dit: "Craignez Allah. Faites régner la paix entre vous. Car Allah fait régner la paix sur les musulmans."

Les musulmans ne doivent pas rechercher les erreurs ou les défauts d'un autre, mais couvrir plutôt les défauts d'autres musulmans avec compassion. La force que les croyants obtiennent de cette unité leur permet de consacrer toute leur énergie à la religion d’Allah et à la morale du Coran. Ils peuvent ainsi se concentrer à la communication des signes de l'existence d’Allah par des travaux scientifiques et rendre des services précieux à l'humanité. Il faut se rappeler, cependant, que chacun agit essentiellement pour obtenir la vie éternelle dans l'au-delà et pour se préserver du châtiment d’Allah.




L’EXISTENCE DE LA VIE MICROSCOPIQUE

Louange à Celui qui a créé tous les couples de ce que la terre fait pousser, d’eux-mêmes, et de ce qu’ils ne savent pas. (Coran, 36 : 36)

… Et Il crée ce que vous ne savez pas. (Coran, 16 : 8)

Les versets ci-dessus indiquent l’existence de formes de vie inconnues aux populations de l’époque de la révélation du Coran. En effet, avec la découverte du microscope, de nouvelles créatures vivantes, trop petites pour être vues à l’œil nu, ont aussi été mises en évidence par l’homme. Les gens ont ainsi appris l’existence de ces formes de vie, indiquées dans le Coran. D’autres versets mettent l’accent sur l’existence de micro-organismes, qui sont invisibles à l’œil nu et en général, unicellulaires :

… Savant du mystère, ne Lui échappe le poids du moindre corpuscule dans les cieux ou sur la terre, non plus qu'il n'est chose plus infime ou plus considérable qui ne figure sur un livre explicite. Coran, 10 : 61)

Il existe vingt fois plus d’individus appartenant à ce monde secret, répandus sur toute la planète, en d’autres mots de micro-organismes, que d’animaux sur la Terre. Ces micro-organismes, invisibles à l’œil nu, appartiennent aux groupes des bactéries, des virus, des champignons, des algues et des acariens (mites et tiques). Ils constituent aussi un élément important dans l’équilibre de la vie sur Terre. Ainsi, l’existence du cycle de l’azote, l’un des composants fondamentaux de la formation de la vie sur Terre, est rendue possible grâce aux bactéries. Les champignons racinaires forment les éléments les plus importants des plantes car ils favorisent l'absorption par les racines des éléments minéraux du sol et améliorent ainsi la nutrition des plantes. Les bactéries situées à la surface de la langue nous protègent contre l’empoisonnement par les nitrates contenus dans certains aliments, tels que les salades et la viande. Par ailleurs, certaines bactéries et algues sont capables de réaliser la photosynthèse, l’élément fondamental de la vie sur Terre, et partagent cette fonction avec les plantes. Certains membres de la famille des acariens décomposent les substances organiques et les transforment en substances nutritives assimilables par les plantes. Comme nous l’avons vu, ces minuscules formes de vie, dont nous n’avons appris l’existence qu’à l’aide des équipements technologiques modernes, sont essentielles pour la vie humaine.

Il y a 14 siècles de cela, le Coran indiquait l’existence d’êtres vivants au-delà de ce que l’œil nu peut voir. C’est un autre des miracles spectaculaires contenus dans les versets du Coran.

Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté… (Coran, 6 : 38)



      L’ISLAM DÉNONCE LE TERRORISME

En tant que musulmans, nous condamnons fortement l'attaque terroriste contre les deux grandes villes des États-Unis d'Amérique le 11 septembre 2001, qui a causé la mort de milliers de gens innocents.

Ce livre confirme que la source de cette terreur que nous condamnons n'est certainement pas une religion divine et qu'il n'y a aucune place pour le terrorisme dans l'Islam. Cela est explicité dans la source principale qu'est le Coran et dans les pratiques de tous les gouvernants musulmans, parmi lesquels en premier lieu le Prophète Muhammad, que la paix et le salut soient sur lui.

Nous devons garder à l'esprit que, parmi ceux qui ont été tués à Washington ou à New York, il y avait des chrétiens, des juifs et des musulmans. Sans le pardon de Dieu, le meurtre est un grand péché qui conduit au supplice en enfer. La religion ordonne l'affection, la miséricorde et la paix. La terreur, d'autre part, est l'opposée de la religion; elle est cruelle, impitoyable, et implique le carnage et la misère. Cela étant, si l'on enquête sur ces criminels, on s'aperçoit que les origines du terrorisme doivent être cherchées plutôt dans l'incroyance que dans la religion. Peu importe l'identité d'un terroriste; s'il peut tuer des gens innocents sans cligner de l'œil, il ne peut être un croyant. Pour cette raison, "la terreur islamique est un concept tout à fait faux, qui contredit le message de l'Islam.

L'Islam ne peut en aucun cas agréer le terrorisme. "Le terrorisme" (c'est-à-dire les meurtres commis contre des innocents) est un grand péché selon l'Islam et il est du devoir des musulmans d'empêcher ces actes et d'apporter la paix et la justice au monde. Ce livre révèle, à la lumière des versets coraniques et par des exemples de l'histoire, que l'Islam interdit le terrorisme et vise à faire régner la paix et la sécurité dans le monde.   

   



LA CHUTE DU DARWINISME ET LA CREATION

Diverses branches scientifiques développées depuis la formulation du darwinisme ont démontré que cette théorie n’est rien d’autre qu’un scénario imaginaire. Ce documentaire examine la chute scientifique du darwinisme en 3 parties: 1. L’origine de la vie 2. Les mécanismes imaginaires de l’évolution 3. Les fossiles

  






ECREVISSE

Age : 150 millions d'années

Période : Jurassique

Localisation : Formation Solnhofen, Allemagne

Les écrevisses, qui ressemblent à de petits homards, sont un autre exemple de créatures n'ayant pas changé au cours de centaines de millions d'années. Membres de la superfamille des Astacoidea, elles vivent en général dans des eaux douces pas trop fraîches. Certaines espèces peuvent vivre jusqu'à trois mètres sous terre.
Le fossile d'écrevisse ici présenté date de 150 millions d'années. Il n'est cependant pas différent des spécimens vivant aujourd'hui. Cela remet en question une fois de plus les idées des évolutionnistes à propos de l'origine des êtres vivants et montre clairement que la création est la seule explication.





SPECIMENS VIVANTS

2008-08-27 23:23:39

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top